[Actualité] " Mort d'un enfants oubliés dans la voiture en Isère"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Actualité] " Mort d'un enfants oubliés dans la voiture en Isère"

Message par cyde le Mar 12 Aoû - 14:00

Un enfant de deux ans et demi est mort déshydraté mardi soir après avoir été abandonné plusieurs heures par son père dans une voiture garée dans le centre ville de Pont de Chéruy, en Isère. Il faisait environ 25° dans le nord du département mardi après-midi, mais dans l'habitacle de la voiture, la température a pu approcher les 45°.

C'est un passant qui a prévenu les gendarmes après avoir constaté la présence du garçonnet inanimé dans la voiture. Les gendarmes ont alerté les pompiers vers 17h, rapporte Le Dauphiné Libéré qui révèle les faits. Les secours ont tenté en vain de le réanimer, et le garçonnet est décédé en début de soirée.

L'hypothèse d'un geste involontaire

Les parents du garçonnet "toujours en état de choc" devraient être entendus dans mercredi dans la journée. Le père, un pharmacien de 38 ans, et la mère, professeur de musique dans la commune, seront auditionnés par les gendarmes "dès que leur état le permettra, si possible dans la journée", a déclaré à l'AFP Franck Rastoul, procureur de la République de Vienne, sans préciser s'ils avaient été hospitalisés.

Selon Le Dauphiné Libéré, les parents, alertés par l'agitation régnant sur la place, s'étaient spontanément manifestés auprès des secours. "L'hypothèse de départ de l'enquête, qui reste à confirmer, est celle d'un geste involontaire", a expliqué le Parquet. L'enquête, confiée aux gendarmes de la brigade de Pont de Cheruy, "devra déterminer dans quelles circonstances il a pu oublier la présence de son enfant", a indiqué le procureur. D'après les premiers éléments de l'enquête, le garçonnet est le fils unique du couple. Une autopsie devra préciser dans les prochains jours les causes de la mort de l'enfant et des recherches seront menées afin d'établir combien de temps il a été laissé seul dans la voiture.

Ce drame survient à peine une semaine après un incident similaire, dans le même département, qui s'était heureusement mieux fini : une maman avait laissé son bébé de huit mois pour pouvoir aller danser en discothèque. Il y a un an, une fillette de 19 mois avait été retrouvée morte dans l'Hérault. Son père l'avait oublié dans une voiture garée en plein soleil.
avatar
cyde
Jeune Membre
Jeune Membre

Féminin
Nombre de messages : 55
Age : 31
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

" Nouveau décès d'un enfant oublié dans une voiture le Mardi 22 juillet 2008"

Message par cyde le Mar 12 Aoû - 14:06

Le père de la petite Zoé, fillette de trois ans décédée mardi après avoir été oubliée dans une voiture stationnée en plein soleil à Saint-Marcel (Saône-et-Loire), a été mis en examen mercredi pour homicide involontaire et placé sous contrôle judiciaire. L'homme de 38 ans, qui se trouve "dans un état de détresse important" selon le parquet, s'est vu notifier sa mise en examen à l'hôpital de Chalon-sur-Saône où il est en observation depuis mardi soir.

"Il n'a toujours pas pu expliquer son geste car il est encore complètement sous le choc", a affirmé le substitut du procureur de Chalon, Thierry Bas, en précisant que le père de la petite Zoé, qui devrait sortir rapidement de l'hôpital, y a été entendu pendant deux heures.

"Une journée de travail normale mardi"

Au cours de son audition, ce cadre de chez Areva est revenu sur son emploi du temps de mardi et a indiqué qu'il devait déposer sa fille chez sa nourrice qui réside à 200 mètres du domicile familial, comme il a l'habitude de le faire en alternance avec sa femme, tandis que celle-ci se chargeait de déposer leur fils de 5 ans au centre aéré.

"J'ai vu par la fenêtre de ma cuisine la voiture passer et ne pas stopper", a déclaré aux enquêteurs la nourrice, qui décrit le père comme "très attaché à ses (deux) enfants". Décrit par ses collègues comme "travaillant ardemment" et "sans pression particulière", le père de famille a fait, selon eux, "une journée de travail normale mardi" après avoir garé, comme d'habitude, sa voiture vers 08H30 sur le parking dépourvu d'ombre de l'entreprise.

Sa journée terminée, vers 17 heures, il a repris le volant de sa voiture pour récupérer son fils au centre aéré et c'est seulement ensuite qu'il a découvert sur son rehausseur sa fillette inanimée comme une "poupée en chiffon", selon l'expression du substitut du procureur.

La même tragédie il y a une semaine

Il s'est alors précipité à la caserne des pompiers, à 17h45, l'enfant dans les bras, en hurlant: "Je l'ai tuée, je l'ai tuée". Malgré de longs efforts, les pompiers n'ont rien pu faire. Selon les résultats de l'autopsie, Zoé est décédée "entre midi et 14 heures par déshydratation", a indiqué M. Bas en soulignant qu'il n'y avait "aucune trace de lésion suspecte sur le corps, aucun hématome, rien qui ne puisse laisser penser à une autre cause que la déshydratation". Outre une expertise toxicologique du père, une expertise technique de la voiture devrait être réalisée pour vérifier si la fillette placée derrière le conducteur était visible dans le rétroviseur.
avatar
cyde
Jeune Membre
Jeune Membre

Féminin
Nombre de messages : 55
Age : 31
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

" Dans le Vaucluse : Un enfant seul dans une voiture sauvé par un passant" le Lundi 4 aout 2008

Message par cyde le Mar 12 Aoû - 14:13

On est certainement passé très près du drame, lundi, sur le parking de l'Intermarché de Morières-les-Avignon, dans le Vaucluse, à une dizaine de kilomètres à l'est d'Avignon.
Il est près de 11 heures, quand un passant découvre, dans une Fiat Punto, un petit garçon de deux ans en train de pleurer et de hurler.

La température est déjà de plus de 30 degrès sur la région.

L'enfant est en nage...

Le passant n'hésite pas.

Il prend un caillou et casse la vitre, côté conducteur, pour libérer l'enfant de son siège auto.

==> Le grand-père "inconscient" avait laissé l'enfant endormi dans sa voiture, alors garée à l'ombre sur le parking d'un supermarché près d'Avignon, et était allé faire des courses, a précisé le parquet d'Avignon. Le soleil ayant tourné, l'enfant en sueur s'est mis à pleurer lorsqu'un passant l'a aperçu, environ une demi-heure après le départ du grand-père.
Avec un galet, le passant a brisé une vitre pour sortir l'enfant de la voiture et le confier à un vigile du supermarché, a rapporté le quotidien La Provence, qui a révélé l'incident. Secouru à temps, l'enfant n'a pas été blessé et aucune charge n'a été retenue contre le grand-père qui a tout de même été placé en garde à vue, a souligné le substitut du procureur, mais "laisser un enfant dans un véhicule quand il fait 35 degrés en ce moment dans le Vaucluse me laisse pantois", a-t-il commenté. "On a beaucoup de mal à faire entendre les consignes de prudence", a-t-il ajouté, en saluant le bon réflexe du passant, parti sans laisser son identité.
Les chefs de mise en danger délibérée de la vie d'autrui ou de délaissement d'enfant n'ont pas été retenus car le grand-père, selon la source judiciaire, a expliqué avoir laissé l'enfant dans sa voiture garée à l'ombre, pensant qu'il ne s'absenterait qu'un quart d'heure environ. Son absence a duré en tout une heure. "J'avoue que j'ai été inconscient, j'aurais dû le réveiller", a-t-il confié à La Provence. Deux enfants, laissés dans des voitures stationnées au soleil, sont morts le 15 juillet à Pont-de-Chéruy en Isère et le 22 juillet à Saint-Marcel.
avatar
cyde
Jeune Membre
Jeune Membre

Féminin
Nombre de messages : 55
Age : 31
Localisation : Nice
Date d'inscription : 30/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Actualité] " Mort d'un enfants oubliés dans la voiture en Isère"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum